ENTREPRENDRE, Marketing

5 erreurs à éviter sur les marchés de créateurs

Ce week-end est la dernière date possible de marchés de créateurs possible avec le jour J. Le public de ces derniers jours de rush avant Noël risque d’être différent de celui que vous avez rencontré jusqu’à présent. Ils seront, coincés par le temps, dans une optique de chasse aux cadeaux impérative. Il leur faudra donc quelque chose de prêt et vite !

 Je ne peux que vous souhaiter bonne chance pour ces dernières journées de travail (quoique les jours entre Noël et le jour de l’an peuvent encore être propices à la vente). Certains s’offrant les cadeaux en décalé… Voici donc dans ce contexte de “dernière ligne droite” 5 erreurs à éviter en espérant que vous ayez déjà bien équipé !

1. Ne pas avoir de cartes de visite avec soi : c’est un peu comme passer la frontière sans passeport, ça ne sert à rien d’essayer…. Parce qu’aussi à défaut de vendre directement, un bon contact pourra se traduire par une vente ultérieure l’année qui arrive !

2. Faire l’impasse sur le packaging : parce que pour les fêtes, on achète souvent un peu, beaucoup, pour offrir….. ce serait bête que le client reparte avec son cadeau “nu” sous le bras. Facilitez-lui la vie, i adore ça !

3. Ne pas avoir de présence en ligne vers laquelle renvoyer (site, blog, facebook…) : parce que certains clients ont besoin d’un certain temps de réflexion (bon là faut leur dire que non hein mais encore une fois miser sur le long terme) avant d’acheter et qu’ils préféreront concrétiser leur achat depuis leur ordi chez eux ou encore vous recommander auprès de leurs proches.

Du coup (compte tenu que Noël cette année arrive un lundi) je vous en donne une autre : Ne pas délaisser son stand ! On se retrouve si souvent seule face à une table désertée par le vendeur lui-même. On tourne la tête à droite, à gauche, rien et on se demande à qui on va bien pouvoir s’adresser, alors oui les pauses (pipi notamment) sont obligatoires mais l’idéal reste d’avoir quelqu’un pour prendre le relais ou de briefer votre voisin(e) et de lui rendre bien entendu la pareille.

4. N’accepter qu’un seul moyen de paiement : en n’acceptant que les espèces par exemple, vous vous couper des clients qui privilégient la carte bleue. Pensez à Paypal ou aux solutions alternatives et mobiles (comme Sum’up) qui font office de terminal de carte bleue grâce à une connexion internet.

5. Oublier de communiquer sur ces dates de marché : ne vous reposez pas sur l’organisation en charge de l’événement ! C’est à vous aussi de faire venir des visiteurs et potentiels acheteurs. Utilisez les réseaux sociaux et mobilises votre réseau proche pour qu’il partage l’information. Précisez (si c’est la cas que vous travaillez jusqu’au bout !)

 Ces conseils sont bien évidemment valables pour tous les marches auxquels vous participerez et ce même en dehors de période de fêtes !

1 Commentaire

  1. Expo Photo : Portraits d’entrepreneuses créatives normandes – Vivre de sa créativité

    15 mars 2018 at 22 h 48 min

    […] en avant un pêle-mêle des produits qu’elles proposent à la vente sur leur site ou sur les marchés de créateurs. Mais durant ce week-end rien n’était à vendre ! L’expo avait une vocation purement […]

Laisser un commentaire