ENTREPRENDRE, Parcours

ITW PARCOURS PRO : elle lance sa marque de kits gourmands

Crédit photo @Cyril Zekser

C’est sur Instagram que j’ai découvert la marque Little Lolette. Son concept de kit de biscuits à décorer m’a interpellée de par la qualité de son packaging mais aussi et surtout par l’accent mis sur la provenance française de ces biscuits faits à la main en Bretagne, la région des vacances de mon enfance. Tout ce que ces biscuits et ces kits évoquaient me parler et j’ai eu envie d’en savoir plus sur la genèse de cette marque mais aussi sur le parcours de sa fondatrice, Elodie.

1. Quel parcours avez-vous suivi ?

J’ai suivi des études de Communication – Marketing à Lille puis au Celsa à Paris. J’ai travaillé pendant une dizaine d’années en  agence de communication à Paris. Je faisais le lien entre mes clients et les équipes créatives, media, production… pour créer des campagnes de communication. J’aimais beaucoup le rythme, le travail en équipe, les échanges avec des personnalités très différentes, l’aspect créatif. Et puis en 2009 nous sommes partis en famille en Australie pour le travail de mon mari. Nous y avons passé 4 ans. Partis à 4, revenus à 5 🙂 Une expérience très riche !

J’ai découvert le Fundraising très développé là-bas. J’ai coordonné les actions de Fundraising pour l’Ecole Maternelle de Melbourne au sein d’une équipe hyper dynamique. De retour à Paris, la question de travailler à nouveau en agence de communication ou au sein d’une entreprise s’est posée. Mais j’avais déjà depuis quelques temps l’envie d’entreprendre, de tenter l’aventure de la création de ma marque, de puiser dans l’énergie de ces annnées australiennes pour foncer ! Little Lolette a alors pris forme, au fil de super rencontres et collaborations, avec le soutien précieux de ma famille et de mes amis.

Depuis quelques mois, nouveau chapitre en famille,  je vis  à Londres. En parallèle du développement de Little Lolette en France, je vais essayer de convertir le marché anglais aux bons biscuits bretons !

2. Comment est née votre idée de kits  ?

Une année, pour l’anniversaire d’un de mes enfants, j’ai pensé faire un atelier biscuits comme nous aimions le faire régulièrement avec mes 3 enfants. Mais j’y ai renoncé : trop long et compliqué de faire les biscuits, les faire cuire, les laisser refroidir puis les décorer pendant le goûter d’anniversaire. Et l’idée a fait son chemin : ce serait vraiment top d’avoir des kits contenant des jolis biscuits déjà cuits et ce qu’il faut pour les décorer ! Une activité créative et gourmande, facile à réaliser. 25 minutes de calme pour les parents pendant un goûter d’anniversaire ou un après-midi de pluie par exemple 🙂 Et qui dit biscuits, dit forcémment les bonnes galettes bretonnes de mon enfance.

L’idée des kits est donc finalement née de mon goût pour ce qui est ludique, créatif et gourmand, mêlé à mon expérience de maman et mes racines bretonnes. Les biscuits Little Lolette sont fabriqués à la main par un formidable artisan biscuitier dans le Golfe du Morbihan. Le délicieux goût de beurre de baratte et la pointe de fleur de sel, entre autres, ne trompent pas ! Les premiers kits étaient prêts en novembre 2015, pour un lancement sur le Salon Créations & Savoir-Faire à Paris. Cinq jours dans le grand bain au contact de mes premiers clients, tellement bienveillants (pour la plupart J ) !

3. Quelles compétences développez-vous en entreprenant chaque jour (que vous n’aviez-pas déjà)

J’ai tellement appris, en version accélérée, depuis le début de cette aventure entreprenariale ! Créer une boîte, une marque, trouver les bons partenaires, la bonne recette de biscuits avec le biscuitier, développer le bon packaging, imaginer et monter un stand sur un salon, démarcher des boutiques, répondre à des demandes que je n’avais pas anticipées… Les premiers mois, chaque jour comptait son lot de nouveaux inconnus, de nouveaux défis, de choses que je n’avais pas expérimentées avant. Et cela continue finalement ! Avec une bonne dose d’humilité (est-on vraiment censés savoir tout faire ?) et bien entourée, chaque pièce du puzzle finit par trouver sa place !

Depuis le début de l’aventure Little Lolette, je crois que j’ai surtout appris au fil des mois à rebondir, à m’adapter aux montagnes russes émotionnelles de la vie d’entrepreneur, à naviguer avec le plus de souplesse possible entre les moments d’euphorie où tout paraît possible et les “claques” qui semblent vous stopper net (un email cinglant, un problème de production…). Chaque problème a une solution. Prendre du recul (facile à dire !), prendre conscience des avancées positives, faire des rencontres boostantes pour repartir avec optimisme !

Je crois que j’ai aussi développé ma capacité à choisir, sans trop tergiverser (ce qui n’est pas vraiment naturel chez moi !). J’aime demander l’avis de personnes autour de moi mais la décision finale m’appartiendra. Avec le risque de me tromper, mais c’est comme ça !

3. Quelles sont celles acquises lors de votre salariat que vous mettez en pratique désormais ?

La gestion de projets que j’ai expérimentée pendant mes années en agence de communication m’est bien sûr très utile : se fixer un cap, définir le timing, solliciter les bonnes ressources en étant le pus clair possible sur la demande pour arriver au résultat attendu, dans les temps. Bon, c’est en tous cas la théorie ! Je puise aussi dans mon ancienne expérience en agence quand il s’agit de  présenter Little Lolette avec enthousiasme 🙂

Je me nourris aussi de l’aspect créatif de mon ancien poste en agence qui m’a beaucoup aidé pour préparer les briefs à chaque étape : la création du logo de Little Lolette, de l’univers graphique de la marque, des personnages (pirates, princesses, super héros…) que l’on trouve sur les biscuits, la réalisation du site web, les shootings photo, l’impression des packagings, etc. Travailler avec des créatifs  et artisans passionnés pour sa propre marque, c’est plutôt cool !

1 Commentaire

  1. En mai, j'ai aimé... - One Pretty Life

    1 juin 2017 at 13 h 48 min

    […] de biscuits à décorer –  de Little Lolette dont j’ai découvert le concept grâce à son interview sur le blog de Sophie (qui m’accompagne pour les premiers mois de Mes p’tits menus). Un […]

Laisser un commentaire