ENTREPRENDRE, Parcours

Parcours : elle crée sa marque de kits créatifs

Marion a créé sa marque de kits créatifs en se concentrant sur un sujet pour commencer : la création de bougies. Comme beaucoup d’entrepreneuses créatives, son idée de marque créative est née comme pour beaucoup d’un besoin personnel et d’un constat : il n’y avait rien sur le marché qui lui permettent de satisfaire exactement son besoin. Ainsi a été créée la marque : Un joli monde dont je vous invite à découvrir le parcours de nouvelle entrepreneuse créative ci-après.

 

1. En quoi consiste Un joli Monde ? Comment vous est venu l’idée de ce concept ?

Un Joli Monde, ce sont des jolies choses à créer soi-même, avec la conviction que l’on peut allier le beau et le faire soi-même. Des kits conçus avec la garantie de matières premières choisies avec soin et l’assurance d’un résultat bluffant.

Pour commencer, Un Joli Monde, ce sont des kits pour créer soi-même ses bougies mais également des bougies toutes faites et personnalisées.Et j’espère pouvoir proposer bientôt d’autres kits DIY comme des petites broches ou des pochettes à broder ou à décorer, et pourquoi pas des kits « couture » ou « tricot » dans un second temps.

Adepte du fait-main, je me suis aperçue qu’il n’était pas toujours facile de rassembler toutes les fournitures permettant la réalisation de certains projets, obligeant parfois à parcourir plusieurs sites pour tout réunir. C’est ce qu’il s’est passé lorsque j’ai voulu créer moi-même des bougies il y a un peu plus d’un an : j’ai dû passer 4 ou 5 commandes différentes afin que toutes les matières premières (cire, parfum, contenant…) répondent à mes exigences de qualité et de naturalité. Et puis, j’ai aussi dû créer moi-même des étiquettes.

De là, m’est venue l’idée de créer des kits avec des fournitures sélectionnées avec soin, et surtout la garantie d’un résultat parfait.

Kit_creatif_bougie

2.Comment avez-vous monté votre projet ? les différentes étapes ? ce qui a été déterminant, difficile…

Cela fait plusieurs années que j’envisage de me lancer dans l’entrepreneuriat, et surtout dans un domaine créatif. Il y a un peu plus d’un an, j’ai quitté Paris pour m’installer à Nantes avec ma petite famille. C’était donc le moment de quitter mon job dans le marketing et d’oser un vrai changement professionnel et retrouver du sens dans mon travail.

Entre Janvier et Mars, j’ai commencé à affiner mes idées et à les conceptualiser.

Pendant tout ce temps, je ne me suis pas limitée, j’ai imaginé toutes les déclinaisons de kits possibles (bougies, bijoux, accessoires de mode, couture, tricot…) et même, pour chaque type de kit, la possibilité d’acheter le produit tout fait (« do it or buy it »).

Puis, j’ai hiérarchisé mes idées par ordre de faisabilité (d’un point de vue business, concurrentiel, facilité…) et j’ai commencé à rechercher des fournisseurs.

En parallèle, je me suis renseignée auprès de la CCI et de la Maison de la Création à Nantes pour me faire accompagner dans la création de mon entreprise. J’ai également partagé mes idées avec un maximum de personnes de mon entourage (plus ou moins proche) et cela m’a énormément fait avancer.

Entre avril et juin, j’ai eu la chance de me faire accompagner par la BGE (http://www.bge.asso.fr/), un organisme qui aide les créateurs d’entreprise à concrétiser leur projet. Cela m’a été d’une grande aide pour établir mon business plan et obtenir un financement. Et cela m’a beaucoup aidé à me recentrer et à envisager mon projet d’un point de vue business et pas seulement marketing. J’ai également pu consulter gratuitement un expert-comptable pour choisir le statut de mon entreprise et un avocat pour relire mes conditions générales de vente et les mentions légales.

Pendant toute cette période, j’ai également sélectionné tous mes fournisseurs. C’est un des points qui a été assez difficile et long : je souhaitais des fournisseurs qui proposaient des matières premières de qualité, produites le plus localement possible et de manière responsable, et qui ne me demandaient pas des quantités minimum astronomiques ! J’ai dû demander des échantillons à chaque fois pour m’assurer que la qualité était bien là, et j’ai parfois dû recommencer à zéro quand cela ne me convenait pas.

J’ai également dû faire beaucoup d’essais de bougies avec différentes cires, différentes mèches et différents dosages de parfums pour mettre au point le protocole et m’assurer que celui-ci serait facilement réalisable par une personne lambda.

En juillet, j’ai finalisé la liste de mes différentes commandes, commencé à créer mon e-shop et à rédiger tout le contenu.

Entre mi-août et mi-septembre, j’ai constitué mon stock initial, j’ai finalisé mon site et j’ai donné une douzaine de kits à des testeuses afin d’affiner le protocole et le pas à pas en images.

Et le 26 septembre, j’ai enfin pu lancer mon site !

D’une manière générale, me faire accompagner par la BGE a vraiment été déterminant pour avancer et concrétiser mon projet, sans rester bloquée au stade des idées (et des rêves !). Le fait de parler de mon projet et de mes idées à un maximum de personnes aussi.

Le plus difficile, lorsqu’on se lance dans l’entrepreneuriat, c’est sûrement l’ascenseur émotionnel que cela génère : l’alternance entre des périodes de joie où l’on se sent pousser des ailes pour réussir et des périodes de doutes où l’on remet tout en question. Heureusement, mon mari m’a beaucoup soutenu en m’encourageant (et en me challengeant) et un petit groupe de copines (mes bonnes fées ou têtes pensantes) m’ont été (et sont toujours) d’un soutien incroyable pour m’aider à prendre certaines décisions et à prendre du recul sur les choses.

Kit_creatif_bougie

3.Comment avez-vous travaillé votre univers de marque ? Pourquoi ce nom ?

J’ai fait appel à Nolwen, de Hello Nobo  pour réaliser mon identité visuelle. Pour moi, il était primordial d’avoir une belle identité de marque, correspondant aux valeurs que je souhaitais transmettre : la qualité, le fait-main et la délicatesse.

J’ai adoré l’approche très méthodique et structurée de Nolwen, notamment en amont afin d’identifier tout ce que je souhaitais véhiculer. Ensuite, il y a eu quelques allers-retours sur les propositions d’identité mais dès le départ, Nolwen a su cerner ce que je souhaitais.

Initialement, Un Joli Monde, c’est le nom du blog que j’ai créé en 2015 (https://blog.unjolimonde.com/) et du compte IG associé (@un_jolimonde).

J’aurais aimé changer de nom pour passer à autre chose mais après quelques brainstormings entre amis, beaucoup m’ont conseillé de garder ce nom et pour une fois, je les ai écoutés ;-).

Cela me permettait notamment de capitaliser sur mes followers IG.

Finalement, je ne regrette pas. Un Joli Monde peut se décliner à l’infini, car il n’est pas ancré dans un univers en particulier.

4.Quels conseils donneriez-vous à celles qui ont des idées de kits créatifs et qui pensent à se lancer ?

Je conseillerais de bien étudier le marché afin de voir de quelle façon elles peuvent se différencier de ce qui existe déjà et en quoi elles peuvent apporter quelque chose en plus.

Mais il faut aussi savoir s’écouter, suivre son instinct et ne pas trop s’arrêter sur ce que font les autres. Souvent, en affinant mes idées, je suis tombée sur des marques qui proposaient plus ou moins ce que j’avais en tête. J’ai appris à passer outre, en me recentrant sur la manière dont moi, je souhaitais développer ma marque et mes produits.

Je suis persuadée qu’il y a de la place pour tout le monde, du moment que l’on respecte le travail de chacun. C’est la raison pour laquelle je suis vraiment dans une logique de partage et d’entraide.

Laisser un commentaire