Développement, ENTREPRENDRE

ENTREPRENEURIAT & PARENTALITE

Crédit Photo Maeva Allio

J’en parle dans le Guide des Entrepreneuses Créatives que j’ai co-écrit avec Sandrine Franchet, aux éditions Eyrolles, la maternité est indéniablement un facteur déclenchant dans l’envie d’entreprendre chez la femme. Les créatrices de Mymommybox, Clémence et Isma, vous parleront dans cette interview du parallèle entre la naissance d’un enfant et la concrétisation d’un projet. J’y vois aussi pour ma part un besoin important de “faire” quand nous attendons un enfant. La nature est ainsi faite que chaque animal en gestation préparera l’arrivée de ses petits de façon matérielle en fabriquant lui-même de quoi l’accueillir et le voir grandir tout en le protégeant : un nid, un terrier, une cachette … Malheureusement dans notre société actuelle, nous ne fabriquons peu et nous achetons le matériel et les fournitures dont nous avons besoin pour l’arrivée de l’enfant; Il n’est donc pas surprenant que les femmes enceintes se découvrent une passion pour les activités créatives une fois en congé maternité. Faire de ses mains (coudre une gigoteuse, tricoter une brassière pour bébé…) est un acte important dans la préparation de la naissance. Nos mains participent comme notre utérus à la construction de ce petit être vivant. Lui préparer l’avenir qu’on lui souhaite et lui fournir l’équilibre dont il aura besoin passe aussi par le notre. Cet équilibre peut se trouver compromis selon notre travail et il me semble logique de s’imaginer s’installer à son compte pour essayer de concilier notre nouvelle vie de famille et notre vie professionnelle. Créer son propre travail répond aussi à une envie instinctive de faire pour les siens, de leur procurer ce que l’on souhaite de bien.

1. Comment vous est venue l’idée d’un atelier entrepreneuriat/parentalité ?

Nous avons créé My Mommy BOX comme un espace dédié à penser et organiser le “devenir parent”.En quelques mois, avoir un projet d’enfant, vivre une grossesse et une naissance, puis accompagner les premiers pas de son enfant, cela peut être bouleversant et étourdissant ! Nous offrons donc des ressources créatives et du temps pour cheminer.

Au fil de nos rencontres avec les futurs et jeunes parents, nous nous sommes aperçues que l’équilibre familial était à peine pensé qu’il était déjà challengé avec le travail ! Organisation du temps, gestion du stress, frustration à ne plus pouvoir être le même professionnel ou le même parent, continuer à penser à soi et à son couple… L’équilibre pro/perso est une préoccupation majeure.

Afin d’offrir un espace et un temps pour penser ces questions de façon apaisée et constructive, nous avons créé des ateliers “parentalité et carrière”. Par suite, avoir un focus sur l’entrepreneuriat nous a été très naturel. Nous évoluons dans un milieu d’entrepreneurs et de freelance, et nous sommes nous-même concernées par cette question.

Est-ce le bon moment ? Comment s’organise-t-on ? Comment concilier les deux ? En tant qu’entrepreneur, nous sommes seul “chef à bord” et donc seul responsable… Après en avoir parlé autour de nous, et voyant que ça suscitait l’enthousiasme, nous l’avons proposé à la couveuse d’entreprise qui nous a accompagnées et voilà comment ça a commencé !

2. Quel est son objectif ? Qu’y trouve-t-on ?

L’objectif de l’atelier est simple : permettre à chaque participant de faire un état des lieux de sa situation et trouver des pistes d’actions concrètes à mettre en oeuvre pour vivre harmonieusement sa parentalité ou sa grossesse avec son projet professionnel, dès la sortie de l’atelier.

On a conçu l’atelier comme un cheminement et nous utilisons pour cela notre outil préféré : la créativité ! C’est la clé pour tout changement. Il faut être créatif pour changer sa façon de penser et entrevoir des solutions quand on se sent coincé ou à l’étroit, et quand on réinvente sa vie en tant que parent et entrepreneur. Dans l’atelier, on utilise des images qui mobilisent l’imagination, des visualisations guidées, du dessin, la parole, etc.

3. Quels sont selon vous les liens entre le fait de devenir parent et l’envie d’entreprendre ?

Il n’est effectivement pas rare de rencontrer des futures ou jeune mamans qui se lancent dans un projet d’entreprise autour de la naissance de leur enfant. Une idée qui arrive, une envie de réinventer sa vie, de renouer avec ce qui paraît essentiel… Il est prouvé scientifiquement que la grossesse favorise la créativité sous toutes ses formes. L’énergie de la femme enceinte est tournée vers la construction d’un petit être et cette énergie créatrice s’étend parfois à son environnement, pour prendre du recul et rêver.

Et fait amusant, on peut aussi noter que nombre des termes utilisés en entrepreneuriat relève du champs lexical de la parentalité : porter ou accoucher d’un projet, faire grandir son entreprise, intégrer une couveuse … Et ce n’est pas un hasard ! En effet, les compétences que l’on développe et les sentiments que l’on éprouve  en devenant parent, comme la flexibilité, l’écoute, la patience, le sentiment de responsabilité, la culpabilité… sont des compétences et des sentiments que l’on retrouve chez tous les entrepreneurs ! Notre atelier sert aussi à cela : voir les ponts que l’on peut faire entre ses deux “vies”, que l’un serve l’autre.

4. Quels conseils (en dehors de venir découvrir votre atelier 🙂 ) donneriez-vous aux jeunes mamans qui souhaitent se lancer dans cette aventure ?

Il est difficile de donner des conseils identiques à une jeune maman porteur de projet d’une part ou déjà à la tête d’une petite entreprise d’autre part, ou encore des conseils pour celles qui vivent une grossesse ou qui ont déjà des enfants en bas âges. C’est pour ça que notre atelier est construit pour permettre à chacune de travailler sur sa propre situation  !

Néanmoins, de nos premiers échanges avec nos parents entrepreneurs / porteurs de projets, voilà ce qui nous semble utiles à mettre en place :

  • Formuler ses besoins : par définition, la grossesse ou l’arrivée d’un enfant bouleverse l’équilibre pré-établi, dans son travail ou avec son conjoint. Prenez donc le temps de vous poser pour réfléchir à vos priorités, à votre temps réellement disponible pour le projet et à vos objectifs. En mettant les trois en relation, vous identifierez peut-être des besoins : du temps pour vous, une répartition des tâches différente, un projet à reporter …

  • Organiser son congé maternité : annoncez-le, prévoyez-le ! Rien de pire que de faire “comme si rien ne se passait” ; pas chouette pour vous  (vous risquez de vous épuiser ou d’être insatisfaite sur tous les plans …) et pas chouette pour les clients, qui seront compréhensifs si vous les avez informés en amont (voire qui seront heureux pour vous). Vous pouvez aussi en faire une opportunité dans votre business : demandez à ce que les commandes soient passées avant votre départ par exemple, ou bien utilisez ce temps pour une tâche de fond que vous repoussez depuis longtemps. Ou au contraire assumez que c’est un temps pour vous et bébé et sanctuarisez-le.

  • Bien s’entourer : Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide, auprès des personnes de votre entourage. D’un point de vue personnel, vous pouvez par exemple faire une liste de personnes ressources pour vous donner un coup de main pour les repas, garder bébé pour un rendez-vous, etc. D’un point de vue professionnel, pourquoi ne pas rencontrer d’autres mamans entrepreneuses ? Ou encore confier une tâche rémunérée à un prestataire (refonte de votre site, rédaction d’articles de blog, …) ?

 

Mymommybox propose des ateliers autour de la parentalité et de l’entrepreneuriat. Retrouvez leur offre sur leur site : www.mymommybox.com

Laisser un commentaire