ENTREPRENDRE, Marketing

Vendre ses créations en 5 points clés

Les créations fait-main ne se vendent pas comme n’importe quel produit de grande consommation. Leur marketing, c’est à dire la façon de les mettre en vente sur le marché (market) se doit donc d’être différente. Sandrine et moi avons consacré un livre entier à la vente de créations fait-main : Vendre et mettre en avant ses créations (dont la troisième édition sort en novembre prochain aux ed. Eyrolles). Je me permets de rajouter une petite réflexion personnelle sur le sujet, pour vous permettre d’avoir une vision globale de ce qu’une telle activité entrepreneuriale demande.

Ce récapitulatif en 5 points clés vous aidera à vérifier que vous êtes sur lz bonne voie ou que vous avez besoin de développer un ou plusieurs des éléments essentiels au développement de votre marque créative.

1. La C-réatrice

Vous vous placez au centre du schéma car sans vous, votre business n’exsite(rait) pas. C’est de vous que tout part. Vous êtes au coeur de l’activité, vous devez donc exister aux yeux des autres comme LA créatrice. Il est donc important de cultiver votre image d’entrepreneuse créative. Si les clients préfèrent acheter “local” ou “fait-main” plutôt qu’en grande distribution, c’est pour les valeurs humaines qu’ils recherchent : le contact, le soucis du détail, de l’attention, du savoir-faire…. A vous, donc, de vous mettre en avant et de parler de vous comme de vos créations. Soyez accessible et disponible. Inspirez la confiance. Le blog et les réseaux sociaux notamment, sont là pour vous y aider !

2. L’univers C-réatif 

C’est tout ce que représente votre marque. C’est votre environnement, celui au travers duquel vous existez et vous épanouissez en tant que créatrice. C’est l’image de votre travail que vous allez donner auprès de votre audience. Il évolue, il vit, il n’est pas figé. Il représente vos valeurs, vos goûts, vos croyances, votre vécu…. Il donne le ton et doit se retrouver dans les prochains C.

3. Les C-réations 

Elles sont ce que vous savez faire de mieux : ce qui vous procurent le plus de plaisir. Mais sans la créatrice et sans son univers, elles ne sont rien, un peu comme une coquille vide. Une création qui n’a pas d’histoire qu’on raconte, n’a pas de sens. Elle ne donne pas envie et son prix ne parlera à personne. Le prix se justifie dans la tête du client par l’image qu’il se fait de la personne qui crée. Il donnera de la valeur à une marque, à une référence. Tout est lié !

4. La C-ommunication :

Dernier maillon avant la vente, la communication est la diffusion de vos messages auprès de votre cible. C’est le travail qui consiste à faire connaître et la Créatrice et son univers Créatif et ses Créations. Si personne ne sait qui vous êtes et ce que vous faites ou plutôt si personne ne vous entend alors tout ce que vous faites ne sert à rien. Vous reste(r)z seule avec votre stock de créations. Créer dans le but (l’espoir ?) de vendre sans communiquer est une équation qui ne fonctionnera pas.

5. Les C-lients :

Ils arrivent en dernier car ce sont bien eux qui représentent la finalité d’un business créatif (de tout business en fait !). Sans eux, pas de ventes et donc pas de business. Ca vous rappelle quelque chose ? Et oui, c’est un peu l’oeuf et la poule. Sans créatrice ni clients, vous ne seriez pas là. Le lien entre eux ? Les 3 autres C : votre univers Créatif et vos Créations sont ce que vous mettez à leur dispositon via votre Communication. Ils feront votre publicité autour d’eux, sur la toile, bonne ou mauvaise, alors autant les satisfaire ! Soyez disponible et réactive.

Enfin, je rajouterais un dernier C pour COHERENCE. En effet ce schéma en 5 points (que l’on pourrait imaginer circulaire) n’aura de dynamique réelle que si vous vous appliquez à travailler votre cohérence dans chaque élément de votre travail.

Laisser un commentaire