Développement, ENTREPRENDRE

En mode PROJETS

J’avais pour amie une fille qui avait pour habitude de dire que je fonctionnais “par projets”. Entendez par la que depuis toujours il me fallait avoir un projet en tête sinon ça n’allait pas. Ainsi pour elle mon mariage était devenu un “projet”, clôturant une année bien remplie de “projets” puisque je finissais ma dernière année en école de commerce pendant laquelle j’avais dailleurs choisi la spécialité “Gestion de projets” (hahahaha), j’avais emménagé dans un nouvel appartement, m’étais fiancée et avais trouvé mon premier job à peine diplômée ! Alors non sans surprise, sa réaction quand je lui annonçai ma première grossesse fût :  “il te fallait bien un nouveau projet” ! 

Depuis il y a eu tout un tas de “projets” : projet maison pour accueillir bébé, projet bébé 2 puis 3, projet expatriation ratée, projet Labrador, projet blog, projet livre 1, 2, 3, 4 et 5 et tout un tas d’autres nouveaux projets qui la feraient surement pâlir rien qu’à me lire…. Au point d’en être arriver à me demander si je n’étais pas quand même un peu folle, suis-je donc la seule à fonctionner de la sorte, projet apres projet, voire même plusieurs projets à la fois ? En réalité, lors de mes recherches effectuées pendant l’écriture de mon livre “Réveillez votre créativité”, je suis tombée sur un article dans un magazine sans prétention, trouvé bien caché sur l’étagère du bas de la section “crafts” de magazines anglais que j’adore et auquel je tente toujours résister.  A la page 44 du Writing Magazine que je viens de prendre, se trouve un article intitule “Planning for succes” ou comment planifier sa reussite. Dans les 10 conseils donnes (pour reussir l’ecriture d’un ouvrage notamamment), 3 viennent tout d’un coup me faire comprendre bien des choses sur mon fonctionnement naturel : en effet, il n’est pas necessaire ni crucial d’avoir fini un projet pour faire autre chose.

Ainsi, il est même recommandé de :

  • Commencer un nouveau projet quand vous arrivez a la moitie de votre projet en cours (tiens ca me rappelle quelqun…)
  • En passant d’un projet à l’autre, vous reboostez votre interet pour le projet delaisse sur lequel vous buttiez précédemment
  • Réaliser les tâches les moins urgentes dans le temps quand l’occasion se presente car qui sait de quoi demain sera fait…

Je crois avoir toujours fonctionner de la sorte, d’autant plus peut-être ces dernières années. Et je ne pense pas me tromper en affirmant que cette “technique” ne m’a nullement porté préjudice. Mes projets après projets sont donc ma façon de fonctionner.  Ils me permettent de “tenir” et de continuer à imaginer d’autres projets pour que mes idées prennent vie et se réalisent. On me demande depuis peu quels seront mes projets pour 2018, j’en connais déjà quelques uns, dont la sortie d’un nouveau livre aux éditions Eyrolles dont je vous reparlerai bientôt. D’autres se dessineront en cours de route et d’autres ne verront pas le jour mais cela fait partie de la nature même d’un projet. en effet, tous n’ont pas vocation à aboutir, il ne s’agit pourtant pas d’un échec. Un projet qui se concrétise perd sa qualité de projet, il devient une action, une opération à part entière, les autres restent à l’état de projets. Il leur fera peut-être plus de temps, d’argent, d’énergie, de compétences pour qu’ils se réalisent et passe du stade “projet” au stade “réalisation”. Il reste   tous pour autant nécessaires au développement professionnel et personnel des entrepreneuses et entrepreneurs.

Pour vous aider à adopter ce “mode projets”, d’autant plus en ce début d’année, voici quelques questions à vous poser en ce début d’année :

  • Qu’est qui me fait vibrer ?
  • Quel rêves avais-je petit(e) ?
  • Que me manque-t-il en ce moment ?
  • Qu’est ce que j’aimerais accomplir cette année ?
  • Qu’est ce qui m’arrête ?
  • De quoi ai-je besoin pour mon nouveau projet ?
  • Ai-je des projets anciens en stock à relancer ?
  • Y-a-t-il des opportunités associatives à rejoindre près de chez moi ?
  • Quels projets collaboratifs existe-il autour de moi ?
  • Et si j’essayais un projet 365 ?

Retrouvez l’article d’Ouest France au sujet des projets 365 auquel j’ai eu le plaisir d’apporter ma participation. Et rejoignez notre challenge #monbusiness2018 – véritable auto-coaching à destination des entrepreneuses créatives – pour tout le mois de janvier !

43 Commentaires

  1. Agathe de MagiCarton

    7 mars 2013 at 10 h 54 min

    Étonnant comme certaines lectures font écho à une réflexion/ un ressenti du moment : je fonctionne aussi beaucoup comme ça..Et dans les moment de doutes j’ai l’impression que je m’éparpille mais avec le recul en même temps projet après projet, avec plus ou moins de réussite selon les cas : j’avance,j’apprends,je vie ! Enfin je me sens vivante, un peu brouillonne peut-être mais dynamique ! J’aime l’idée d’être un peu pépiniériste : laisser germer les idées et mettre des actions en place pour aider certaines à s’épanouir.
    Bref, non vous n’êtes pas la seule 😉

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 11 h 38 min

      merci ! c est top de savoir que je ne suis pas seule !

  2. Marie Dardennes

    7 mars 2013 at 11 h 02 min

    Haha, je fonctionne exactement comme toi ! Et mes études m’ont menée vers la conduite de projets ! Tout comme toi, j’ai 3 joyeux lutins à la maison ; tout comme toi, j’ai toujours plein de projets en cours ; et tout comme toi (j’imagine) j’ai 1 idée à la minute. Certains doivent penser que je me disperse. Avec les années, j’ai compris que c’était mon fonctionnement et que j’avais accompli de grandes choses grâce à a façon d’être ! Alors, on continue comme ça ?

  3. Anouk

    7 mars 2013 at 11 h 42 min

    Je me reconnais totalement ! Mais mon problème, c’est que dès que je trouve une nouvelle idée de projet, je laisse tomber les autres :s
    Cette année, je me limite à un nombre de projets pour éviter de ne jamais finir ce que je commence…

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 12 h 09 min

      hate de voir tes nouveaux projets alors !

  4. Gaëlle

    7 mars 2013 at 11 h 49 min

    Les projets, ce sont les briques qui construisent notre vie. Nous sommes toutes des “filles à projets” et c’est très bien comme ça 😉
    Très intéressant, les 3 petits tuyaux que tu nous donnent mais si on le sait inconsciemment, ça fait du bien quand c’est dit.

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 12 h 11 min

      oui une fois que je les ai lus je me suis sentie mieux !

  5. Lola Panchoutte

    7 mars 2013 at 12 h 08 min

    Oh comme cela me parle et m’apaise aussi ! Je dois bien avouer que ma motivation repose souvent sur les projets que j’ai en cours. Un seul projet : je m’ennuie, deux projets: je bougonne, trois projets: je commence à sourire, quatre projets: je suis tout feu tout flamme et au delà: je “pète un cable” parce que je n’ai plus de temps pour moi et que je voudrais bien me poser et me centrer un peu. Je suis d’accord avec Agathe, laisser germer les idées, j’ai un petit carnet où je note toutes mes idées … un peu comme des graines que je plante et que je laisse pousser. Pour l’instant je surfe entre “Projet formation dans les écoles”, “projet Panchoutte”, “projet festival d’impro”, “Projet bébé”. J’ai essayé d’ajouter un “projet roman” et je l’ai mis en stand-by. En psychologie cognitive, on apprend que le cerveau a une capacité limitée: la charge cognitive… pour les projets je crois que c’est pareil, en tout cas pour moi, j’en ai besoin mais j’ai une capacité limitée! Quoiqu’il en soit, you’re not alone !

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 12 h 18 min

      j’aime bp cette image des graines !

  6. charlotte compote

    7 mars 2013 at 13 h 07 min

    C est quoi cette greluche jalouse !! Vive les projets…. j’en ai aussi tjrs eu dans ma vie de maman, de specialiste d’asperger, d’epouse, de fille, d’ amie, de soeur, dans ma vie de fan aussi (oui j assume lol)… dans ma vie en general. Sans projet la vie est naze !! Je suis comme agathe j aime que ca germe tranquillement… mon gros cahier est temoin de mes idees de folie ! Si ca reste à l etat de “idee” c est pas tres interessant, mener le PROJET à bout pour qu il voit le jour est une belle aventure. Mais pour ça madame la greluche jalouse il faut s’INVESTIR !!

  7. charlotte compote

    7 mars 2013 at 13 h 09 min

    Sophie charlotte…. continue dans tes beaux PROJETS

  8. Barbara

    7 mars 2013 at 17 h 50 min

    Tu es loin d’être la seule à fonctionner en “mode Projets”. Il y a quelques mois je suis sortie de ma torpeur en me rendant compte que je déprimais parce que j’étais simplement sans réel projet depuis deux ans (après le projet bébé, je n’avais rien replanifié, ni imaginé). Maintenant la machine est relancée et ça fait du bien !

  9. Fabienne

    7 mars 2013 at 18 h 14 min

    Il en va de même pour moi! Je suis prof, donc même après une nuit en pointillés, je me lève chiffon, je me maquille:)) et je souris au monde du travail. Puis de retour à la maison, après ou avant le boulot de copies ou de prep de cours, je fais des projets! je “to do list”” à fond, et cela me fait un bien fou d’avoir des pochettes de projets, des brouillons d’articles à paraître pour le blog de mon association..etc… des idées d’ateliers à mettre en place,des carnets noircis d’idées retenues, trouvées…je ne fais pas tout, je rate souvent des échéances, mais qui juge? moi? le compteur des années qui tourne? rien devoir à personne, s’épanouir dans son quotidien. Et lire ma petite valisette en me disant que si j’avais trente ans….ou quarante…bien à vous:)

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 12 h 30 min

      ah le temps qui passe et qui nous manque a toutes meme a 30 ans ! 🙂

  10. Karine P

    7 mars 2013 at 18 h 20 min

    Je me retrouve assez dans votre façon d’être, mais sans les 2 enfants en + (j’en ai qu’un à ce jour!)
    Bravo à vous, c’est admirable !

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 12 h 28 min

      merci a vous et bonne continuation :))

  11. Bphanou

    7 mars 2013 at 18 h 26 min

    C’est exactement ce que me disait ma collègue, qu’il fallait que j’ai toujours un projet sinon ça n’allait pas ! ça me rassure et pareil qu’Agathe je me sens dynamique et vivante!!! Oui une vie sans projet c’est quoi, quand cela m’arrive, je déprime lol D’ailleurs j’ai accroché au dessus de mon bureau une “to do list” pour toutes mes envies et projets 🙂

    1. Bphanou

      8 mars 2013 at 20 h 32 min

      merci enfin ce n’est pas moi qui l’ai inventé 🙂 j’ai craqué sur cette affiche : http://www.avecses10ptitsdoigts.com/article-to-do-list-lqdl-de-micro-115645363.html

  12. Madame S

    7 mars 2013 at 18 h 57 min

    J’ai toujours fonctionné comme ça… et je ne vois pas ou est le mal! Après tout faire un pas après l’autre c’est avancer, non? Et avancer, c’est pas la vie?

  13. ideelles

    7 mars 2013 at 19 h 37 min

    Je suis tout a fait d’accord!Sans projet, je trouve ma vie vide, alors qu’avec tout mes petits “projets” en tête je vis, je réfléchis, je suis stimulée et j’avance, à ma manière mais j’avance!
    Donc moi aussi je suis une fille à projets. Et j’ai eu également ce genre de personne dans mon entourage avec des réflexions idiotes. Moi on me dit que je ne me pose jamais et qu’il m’arrive toujours tout un tas d’histoires. Oui mais on vit! 😉

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 12 h 31 min

      exactement, c est une stimulation positive !

  14. Delphine

    7 mars 2013 at 19 h 44 min

    Je fonctionne aussi toujours par PROJETS sinon je m’ennuie !!
    Ca fait du bien de lire ça, je ne me sens plus seule !!
    Un grand merci…

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 12 h 29 min

      merci a vous car du coup mi non plus je ne suis plus seule :))

  15. Aline

    7 mars 2013 at 23 h 28 min

    Comme toutes les autres ici, je suis une fille à projets!
    Actuellement, j’ai 4/5 projets en cours et sûrement d’autres à venir!
    C’est génial les projets, ça nous procure des envies qui nous fait avancer sur le chemin à suivre et quelle jouissance lorsqu’un des projets se réalise! <3

  16. Lolo

    8 mars 2013 at 9 h 52 min

    Sans projet pour avancer à quoi sert de vivre ??
    On se replie sur soit, on végète….
    Rhooo tu crois que ton “ex-amie” s’est reconnue ? hi hi hi
    Ben la jalousie fait plus de mal que de bien aux deux parties, et en Amitié cela ne devrait pas exister !!
    Continue donc de te “projeter de projet en projet” et partage avec nous cela fait du bien…
    bises et bonne journée (bien remplie)

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 12 h 25 min

      oui surement de la jalousie inavouee 🙁

  17. ZeMarmotte

    8 mars 2013 at 10 h 08 min

    Quel plaisir de lire cet article !!
    Je fonctionne également par projets. Pour ma part, j’ai 2 types de projets : les “familiaux/généraux” et les “personnels”.
    Et je dois que les “personnels” finissent toujours (ou au moins trop souvent !!!) à l’eau. Il faut que je fasse un effort de ce côté afin de mener à terme mes propres projets.

    Au plaisir de lire un prochain article tout aussi intéressant,

  18. ptidofin

    8 mars 2013 at 11 h 06 min

    moi aussi je fonctionne par projets! et pendant un moment (entre la fin de mes études et la suite de ma carrière) je n’ai pas eu de projets autres que trouve un boulot! et ben ça met un coup au moral! je me sentais perdue et déprimée… alors maintenant je me fais des petits projets tous les jours et des plus grands aussi!
    merci pour cet article!

  19. Kartaline

    8 mars 2013 at 11 h 38 min

    😀 merci d’avoir égayé ma matinée! Je souris toute seule devant mon pc tellement je me reconnais. Avec mon compagnon aussi on s’est déjà demandé si on était normaux d’envisager un bébé comme un projet : faisabilité, coûts, échéances, vision à long terme…:) tout comme j’essaie de le faire avec ma petite entreprise. Je crois que c’est justement parce que ces projets nous tiennent à coeur que nous souhaitons tout mettre en oeuvre pour les réaliser. Faire des projets, c’est prendre sa vie en main.

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 23 h 37 min

      j qi,e bien fqire sourire les gens derriere leur pc pqrce que j aime bien qu on me fasse sourire derriere mon ecran en lisant un article :))

  20. LULU CRéATRICE

    8 mars 2013 at 11 h 44 min

    Vive les projets!!!

    Ce sont eux qui font que l’on avance, que l’on se projette dans l’avenir, ce sont eux qui nous font vivre!!!

    Faites pleins de projets les filles. 😉

  21. Mathilde

    8 mars 2013 at 14 h 20 min

    Très jolis articles. Mais une reflexion… Si on ne fonctionne pas au projet, alors on fonctionne comment ?! Se laisser vivre pour mieux profiter ? Perso ça ne me dit rien.
    Un projet, des projets, c’est ce qui fait avancer. Avoir un but final et essayer de l’atteindre c’est se reveiller le matin et savoir que l’on a quelque chose à accomplir. Avoir des projets, c’est avoir une motivation, une raison d’avancer.
    Peut-être que ce sont nous, les créatives, qui sommes comme ça !

    Bises et merci pour cette lecture 😉

    1. Sophie-Charlotte Chapman

      8 mars 2013 at 15 h 37 min

      oui c est sans aucun doute la facon de fonctionner des creatives, il y a d autres modes de fonctionnement bien sur, tout le monde n a pas 1000 idees a la minute, il y des gens plus moderes que nous mais le principal est d avoir le mode qui nous convient et de savoir que ce n est pas maladif d avoir des projets :))

  22. HAPPYFLOW : POSITIF – INSPIRANT – INSPIRE – Vivre de sa créativité

    10 janvier 2018 at 23 h 16 min

    […] préfère !). Cet outil permet à chacun de se motiver au quotidien et de passer à l’action pour réaliser ses projets. Et tout cela avec, en prime, une touche graphique qui fait de cet outil un objet Waouw […]

Laisser un commentaire